RECETTE DE POISON D’AVRIL DES PEAGES AUTOROUTIERS

Choisir une population fraîche qui contribue à faire l’Etat

L’enfumer et lui saler son espace

La saupoudrer d’impôts et de taxes

Alterner les couches avec des demandes d’effort et d’acceptation

 

Parsemer d’arêtes de ci de là

(…chômage, mobilité, guichets uniques…)

Poser un mouchoir sur le pot

Oublier le tout quelques décennies

 

Quand la disette se fait sentir

Dégraisser le plat

En retirer tous les sucs

(mettre ceux-ci de côté pour un repas festif d’actionnaires)

Mijoter le tout à court-bouillon

 

Vous obtiendrez LE mille-feuille de « poison d’avril concessionné » indigeste qui contribuera à affamer tout en faisant passer la pilule.

Accompagnez ce met avec une eau minérale lambda, achetée sur une aire d’autoroute, à trois fois le prix du carburant.

SIPIC VOUS SOUHAITE BON APPETIT !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s